• Emilie ROULLAND

International Live Worshop °3, & new Serendip'Collaboration (Chiang Mai, TH) — 15 Déc.17

Et oui, Pacôme reviens tout juste du Laos, mais pour ma part, les International Live Workshops ne sont pas terminés... Et donc j'ai encore 2 jours de cours à distance avec les étudiants de l'ISCID. Mais cette fois, pour un cours un peu spécial : les étudiantes de Master1 Design d'Espace, Couleur & Lumière vont avoir la chance de travailler sur des projets collaborés avec un architecte local désormais partenaire de Sérendip' ! =D


Direction le Sud de Chiang Mai, où nous rejoignons donc Markus Roeslieb, architecte autrichien travaillant en Thaïlande depuis quelques dizaines d'années maintenant. Passionné par les propriétés du bambou, il en est peu à peu devenu un spécialiste, travaille avec différents pays d'Asie, et a décide de co-fonder son cabinet d'architecture à Chiang Mai. L'objectif : valoriser toute une branche du patrimoine thaï, mais surtout le revisiter au gré des besoins des usagers contemporains. Intéressant non ?! =D


''Chiang Mai Life Construction'' travaille donc sur la conception, le prototypage, l'ingénierie, la construction, et le suivi de chantier de structures privées et publiques, allant de maisons individuelles passives, à des écoles différentes, des restaurants, écoles de cuisine, salles de sports, ou même abris bus. Un travail incroyable, une personne au coeur grand comme ça, et une 1ère collaboration pédagogique qui donnera des suites fécondes =D On vous conseille un tour sur son site et ses réalisations : elles sont bleuffantes, tout comme la gentillesse et la simplicité de leurs co-concepteurs. =D


Bon en attendant, nous bossons ensemble certes, mais autour d'un bon vin rouge, de fromage français, et de plats thaï préparés avec soin. ^^

_

A propos de Chiang Mai Life Construction

https://www.bamboo-earth-architecture-construction.com/tag/markus-roselieb/







11 vues2 commentaires

SerendipitistTMSerendipitist ColorDesignLabsTM,

2017 - Tous droits réservés

Contact

Crédits photographiques : Emilie Roulland